De retour au bercail après 10 jours de chaise longue solaire

Bien rentré hier soir à Pau, j’ai ramené le soleil dans mes bagages ;-). La dernière après-midi fut la meilleure demi-journée ensoleillée de tout mon parcours : un ciel bleu d’azur et enfin une température digne de l’été (autour des 30 °C).

Plus besoin d’économiser l’énergie récupérée, la batterie entièrement rechargée après le bon petit restau gersois du midi, j’ai même parfois « gaspillé », dans l’impossibilité d’utiliser les 220 Wh que je récupérais.

Au delà de 35 km/h sur certaines petites routes du Gers, l’évitement des nids de poule et des gravillons rendent le pilotage un peu trop périlleux. Inutile de risquer la chute ou l’accident aussi près de la maison.

 Jean Marie ajuste le zoom pour photographier « l’animal »

Départ de Toulouse hier matin, suivi de la classique traversée du pays Gascon avec sa ribambelle  de montagnes russes. Un détour par l’IUT et l’ESPE de Tarbes pour dire un petit bonjour à mes collègues et partenaires et leur montrer mon Fennec en fonctionnement. Comme j’avais un peu d’avance, sur le route de Pau j’ai fait une petite pause bière chez Béatrice et Yannick. Ils sont en pleine forme après leur tour de France 🙂 opérationnels pour le départ du Suntrip.

La batterie complètement pleine, je me fais plaisir sur les 30 derniers km. Un vrai billard que le revêtement de cette RN 117 et pour une fois pas un souffle de vent. Avec 180 Wh, c’est le limiteur du cycle analyst que j’ai programmée à 36 km/h qui plafonne ma vitesse…. Quel plaisir de dépasser des cyclistes aux jambes rasées et de les voir m’utiliser comme derny. Bien sûr comme souvent tout au long du parcours, ils m’interpellent au premier feu à l’entrée de Pau. C’est avec plaisir et une pointe de fierté que je leur explique le concept de ma machine.

Arrivé at home vers 19h00 après 202 km où je retrouve un couple de copains qui m’invite à manger avec eux.

Elle est pas belle la vie ?

  Un petit coucou à mes parents au retour, cette fois-ci avec une photo réussie 😉 l’autre jour elle n’était pas terrible

Le résumé de ce premier essai

1926 km en 10 étapes, la plus longue : 288 km, la plus courte : 72 km

vitesse moyenne : 23,2 km/h

consommation électrique : 5,3 Wh/km

vitesse maxi : 63,8 km/h

consommation de bière : 2 à 3 pintes par jour

consommation d’eau : 4 à 6 litres

quelques soirées/étapes gourmandes, étapes potesses et potes

1 batterie Lithium Manganèse 36 V 15 Ah

1,25 m² de PV (80 cellules SunPower C60)

2 régulateurs solaires Génasun 41,7 V 8 A

Dès que j’ai eu récupéré mon 2ème régulateur à Istres et donc mes 80 cellules SunPower C60 en production, je n’ai rechargé qu’une seule fois à Pont St Esprit après les 100 derniers km à rouler sous les orages avec un fort vent de face et ce parce que le lendemain je voulais partir de bonne heure pour arriver suffisamment tôt chez ma famille dans le Tarn

Comme Yannick, je tacherai de faire un bilan détaillé de cette première expérience dès que j’aurais un peu plus de temps.

@ très bientôt pour le récit des toutes dernières étapes et la meilleure vidéo du parcours (surprise, surprise)

 

5 Réponses

  1. Medalle François

    Super ton blog

    De très bon essais

    Suerte

    Pour tes projets

  2. Merci pour ce super partage.

  3. félicitations et à très bientôt.
    Nous avons hâte de nous retrouver pour partager nos souvenirs de vacances … et sans doute des projets.
    Amicalemlent
    JMM et Cl

  4. ta frangine

    Fière de toi mon frère !!! Nous avons été heureux d ‘être choisis comme ville étape dans ton périple.
    Bisous. A plus !

Laissez un commentaire