Conversion d’énergie solaire, le dilemne …. avant les test comparatifs

Plébiscite des convertisseurs Génasun à l’issue du Suntrip 2013. Une fiabilité à toute épreuve assortie d’un rendement honorable, leur réputation n’est plus à faire. Je les ai testé tout l’été et j’avoue en être très satisfait notamment quant à leur fiabilité, simplement une petite soudure qui a lâché sur le bornier de raccordement mais bien vite réparée.

SI l’on veut bien rester objectif, le rendement global de la chaîne d’énergie reste perfectible (récupération au mieux de 6 fois la puissance nominale des panneaux sur 12 h d’ensoleillement). La double conversion (panneau/batterie puis batterie/contrôleur) reste trop pénalisante… Voilà un point sur lequel ça vaut le coup de se casser la tête.

Je vous livre l’état actuel de ma réflexion au travers des 3 solutions envisageables sur la « Libellule des Steppes ».

Pour le Suntrip 2015, je ne prendrai pas le risque de partir avec une électronique qui n’a pas suffisamment fait ses preuves. Malgré tout, j’espère trouver un peu de temps pour expérimenter ces 3 solutions sur la route et vérifier si mon intuition (solution n°3) est réaliste ou pas pour l’horizon « Suntrip 2017 » ;-).

 

 

 

Le montage avec 3 régulateurs « Génasun » de type boost

 

 

 

Le montage avec 2 régulateurs programmables « Victron Energy » de type buck

 

Le montage maison, dans lequel la batterie ne sert que de tampon lorsque la puissance fournie par les panneaux est insuffisante

 

Laissez un commentaire